Événement
ON N'EST PAS NÉ POUR PERDRE, concert de Louis ARTI



à Les Vans

Description

ON N'EST PAS NÉ POUR PERDRE offre au public un aspect de l’art riche et varié de Louis Arti.
La poésie et les textes y tiennent une large place, avec l’humour pour balise. Les chansons sont toutes écrites par Louis Arti, à l'exception de "Rencontres", poème de Jean-Louis Kavcic.
La musique est mise en valeur par la voix particulière de Louis Arti et par le jeu de guitare et de Michel Gaudioso, qui a composé les musiques de "Femme Femmes" et "C’est quoi comme groove ça". Ce dernier, par des arrangements riches, donne au concert sa force lyrique et son groove particulier.
L’improvisation est, également, présente quand Michel et Louis prennent des soli.
Quant aux compositions musicales des chansons de Louis Arti, on peut dire qu’il est l’un des premiers de sa génération d’auteurs compositeurs, en France, à avoir travaillé - dès les années 70 -, sur différentes formes rythmiques et harmoniques - influencé autant par la musique européenne que par les musiques anglo-américaines, cubaines et africaines.
Ce concert rend hommage - comme le veut le style « artien » depuis toujours -, à des personnes, des lieux, des évènements que nous connaissons ; ou dont nous avons entendu parler.
La presse en parle ...
• Télérama - Anne-Marie Paquotte > Chant puissant, nourri d’une vie violente et voyageuse. (…) Ce flot de rage et de vie est si puissant qu’il nous emporte. Une musique pétrie de jazz, de blues, de rock, de flamenco, de hip-hop … Salubre coup de chien.
• Chorus - Yannick Delneste > Sur scène jaillit un cri qui vient de l’intérieur, un cri de douleur et d’amour, comme une déchirure dans le quotidien, reflets de nos illusions décues. L’homme qui est là, le cœur à nu, entrouvre une fenêtre de liberté au dedans de nous mêmes.
• Le Républicain Lorrain - André Greiner > Avec sa langue rude, éclatante, n’esquivant aucune difficulté, ne gommant pas certains mots, qui appelle encore un chien un chien, le chanteur a inventé l’Espérento des fauchés, le patois des gens sincères … Et puis, il faut absolument le voir ou le revoir sur scène : déranger, égratigner, bousculer et bouleverser l’ordre établi (…).
• Le Monde - Patrick Labesse > Louis Arti n’a pas la mémoire qui flanche. Il l’explore avec gourmandise, la dissèque, l’analyse. Il y pioche des souvenirs, les enfile dans un ordre logique, sans zig-zags. Il en fait des chansons et des textes à raconter, des tranches de vie et autant d’envies, de révélations, de poésie du quotidien, de parenthèses indispensables. La mémoire est un champs fertile. Il suffit de savoir la cultiver. Louis Arti sait, il en fait même des spectacles.
• Fred Hidalgo journaliste, historien de la chanson > Vous ne le connaissez pas ? Normal et dommage à la fois, c’est une sorte d’ovni de la chanson francophone, de bluesman tendance Colette Magny, de poète façon Léo Ferré, de bel humain à la Leny Escudero - pour faire court ! -, dont l’aspect inclassable l’a rendu invisible et inaudible des médias. Avec une voix qui vous prend aux tripes et une voie qui l'a amené à vivre des événements très forts avant de se consacrer à la chanson, à la littérature, à la peinture et au théâtre ...

Dates d'ouverture

Samedi 1er décembre 2018 de 20h30 à 23h.

Prix

Plein tarif : à partir de 12 €, Tarif réduit : à partir de 10 € (Adhérent, demandeur d'emploi, RSA), Adolescent : à partir de 6 €, Enfant : à partir de 6 €, Etudiant : à partir de 8 €.

Adresse

ON N'EST PAS NÉ POUR PERDRE, concert de Louis ARTI
Place des Masseguisses
07140 Les Vans

Voir l'itinéraire

Informations

Langues parlées
  • Français