Événement
Café littéraire



à Villeneuve-de-Berg
  • café littéraire VDB

    café littéraire VDB

     Zoom

Description

S’ils se sont particulièrement illustrés par des romans policiers traduits dans notre langue, souvent brillants, ils s’imposent également dans bien d’autres domaines.

La démonstration en sera donnée en abordant plus spécialement le roman « Grand Manila » de l’écrivain norvégien Kjartan Fløgstad.

C’est notre ami Gunnar Salthe, norvégien d’origine, habitant notre région, qui nous présentera cette œuvre foisonnante et magistrale.

Kjartan Fløgstad est un poète, romancier, traducteur et essayiste norvégien né le 7 juin 1944 à Sauda (Norvège).

Ses romans traduits en français :

- Le Chemin de l'Eldorado, trad. de Eva Gravensten et Vincent Fournier, éditions Esprit ouvert, coll. « Littérature étrangère », 1999,

- Grand Manila, trad. de Céline Romand-Monnier, éditions Stock, coll. « La Cosmopolite », 2008,

- Pyramiden : Portrait d'une utopie abandonnée, trad. de Céline Romand-Monnier, éditions Actes Sud, coll. « Terres d'aventure », 2009,

- Des hommes ordinaires, trad. de Céline Romand-Monnier, éditions Stock, coll. « La Cosmopolite », 2012.

Kjartan Fløgstad a été couronné de nombreux prix littéraires.

Grand Manila : Union Carbide est un groupe industriel qui a connu une prospérité mondiale tout au long du XXe siècle, notamment dans le domaine de la chimie et de l’énergie. Kjartan Fløgstad en fait le personnage central de son roman Grand Manila : il décrit en effet les destins d’ouvriers d’une fonderie de Sauda, au sud de la Norvège, qui a longtemps appartenu à cette multinationale. Vivant au rythme des machines comme des réjouissances et des drames familiaux, ces hommes ont vu souvent leurs enfants partir pour de nouveaux horizons, sans que ceux-ci s’affranchissent pourtant du réseau planétaire d’Union Carbide.

Ce groupe est à l’origine de nombreuses catastrophes industrielles, notamment celle de Bhopal en Inde, en 1984. Ces victimes oubliées ont inspiré le romancier, qui refuse pourtant tout manichéisme et établit son récit à hauteur d’hommes, dans toutes leurs contradictions. On découvre ainsi le sublime personnage de Salme, poétesse finlandaise royaliste obligée de fuir son pays au moment de la guerre civile de 1918, qui deviendra une grande représentante du mouvement syndicaliste ouvrier dans l’Amérique des années 1930.

Le roman constitue un hommage bouleversant à la beauté des gestes accomplis par les ouvriers, à leur courage et leur virtuosité. Grâce à ses talents de narration, Fløgstad rend palpitant le phénomène de croissance industrielle à l’origine de l’enrichissement de groupes tels que Union Carbide tout en retranscrivant la brutalité de leur reconversion, dans un monde où la finance et la communication ont définitivement pris le pouvoir.

Pour clore cette rencontre, vous pourrez intervenir, et aussi nous faire part de vos coups de cœur, même s’ils n’ont aucun rapport avec la littérature nordique.

Dates d'ouverture

Dimanche 10 juin 2018 de 10h à midi.

Adresse

Café littéraire
Places des Combettes
07170 Villeneuve-de-Berg

Voir l'itinéraire

Informations

Langues parlées
  • Français